Bienvenue sur le site de l'Association des propriétaires du lac des Sittelles

Ciel doré.jpg

La publication de la demande de moratoire sur l’émission de permis de construction et sur la dimension des terrains a suscité bien des réactions. L’APLS a reçu de nombreux messages d’appuis de la part des propriétaires. Ceux qui suivent les activités de l’Assemblée générale annuelle et les prises de position du Conseil d’administration ne sont pas surpris : ils savent qu’il s’agit de revendications historiques depuis la publication du RAPPEL qui, en 2013, affirme en noir sur blanc que les constructions de routes, le déboisement et les constructions de maisons sont la cause de l’érosion et entraînent la sédimentation du lac. La MRC a confirmé la vulnérabilité du bassin versant du lac des Sittelles et la Municipalité d’Austin propose, en 2017, « l’adoption du plan d’aménagement d’ensemble (PAE) pour assurer le respect de la capacité de charge des milieux naturels. » Nous avons donc des appuis du côté politique et institutionnel.

 

Quelques propriétaires ont émis des suggestions constructives au chapitre de la dimension des terrains constructibles. Notre revendication traditionnelle était de 2 000 métres2 mais entretemps, la MRC a émis un nouveau paramètre de 4 000m2 dans les zones de villégiature- ce que nous sommes- pour prendre en compte les aménagements septiques, les puits d’eau et l’installation de bassins de rétention des eaux de ruissellement. Pouvions-nous aller en-dessous de cette norme? La résolution est une proposition concrète demandée à la municipalité : des discussions s’ensuivront. Soyez assurés que nous garderons à l’esprit vos commentaires et que nous en tiendrons compte lors de la formulation du projet final. C’est le seul point qui suscite des discussions. Pour le moratoire sur les chemins privés, il y a un large consensus.

 

Actuellement la situation est intenable tant pour la valeur de nos propriétés que pour la protection du lac. Laissons le lac se dégrader sans agir et voyons la valeur de nos propriétés dégringoler. Nous avons choisi de nous installer dans un milieu champêtre, pas pour y reproduire une banlieue de Montréal.   Le moratoire permettra de marquer une pause, de réfléchir et d’établir un plan pour l’avenir du Domaine. Soyez assurés que les propriétaires seront consultés sur le projet final. Notre devoir, comme membres bénévoles du CA, est de bien représenter les membres.

 

En terminant, Il faut également souligner que le projet de moratoire est distinct du projet municipalisation des chemins de tolérance. Nous vous tiendrons au courant sous peu de l’évolution de ce dossier qui est en révision.

 

Nous avons déjà reçu des dizaines de courriels d’appuis et invitons les membres à continuer à nous communiquer leurs commentaires sur le projet, en nous écrivant à l’adresse suivante :   info@lac-sittelles.org

 

Hélène Thibault, présidente

Le point sur le moratoire

*crédit photo : Catherine Marie

Monsieur Pierre Henrichon, conseiller municipal, retrace les nombreuses études qui ont été réalisées, depuis 2011, par des intervenants crédibles et neutres, qui parlent de l’urgence d’agir pour sauver le lac des Sittelles. Ces études ciblent la trop forte densité des constructions, qui accélère la sédimentation du lac. Ce document, en pièce jointe, plaide en faveur de la demande de Moratoire que l’APLS a déposé au Conseil municipal sur l’émission de permis de construction et sur la dimension des lots.